Un tramway sensoriel


Contexte

Les mobilités sont des enjeux essentiels des villes. Le tramway, avec d’autres modes de transports, a transformé les pratiques et représentations de la mobilité urbaine et des territoires. Il a également transformé les usagers par l’expérience sensorielle de l’espace urbain et du tramway comme lieu même d’une expérience sensorielle, plaisante ou redoutée.

Lors du passage de la calèche au véhicule motorisé, nombre de médecins s’inquiétèrent de l’augmentation de la vitesse. Ils redoutaient une augmentation des troubles nerveux ! Les offres de transports jouent aujourd’hui de la valorisation d’une expérience…

La ville sensible est un sujet qui s’est imposé ces dernières années. La ville stimulante va se développer en réponse aux attentes des urbains sédentaires qui de plus en plus éprouvent le besoin de prendre soin de leurs corps. Et en réponse au vieillissement de la population, qui fait de la bonne santé un enjeu de bien-être. La santé est un plaisir, mais aussi un enjeu d’économie à grande échelle. Des individus en bonne santé, plus longtemps, c’est plus d’autonomie, moins de charges.

Dans ce contexte, le tramway, machine symbolique au design fonctionnel est un lieu de la ville qui peut devenir un lieu de l’expérience sensorielle. C’est l’hypothèse que nous développerons ensemble.

Objectifs

L’objectif de cette proposition est d’éprouver la sensorialité, au sens physique et émotionnel, du tramway comme lieu et forme spatiale, et de concevoir des propositions d’aménagement du tramway comme lieu proposant de nouvelles sensorialités, un transport sensible en somme.

Ce faisant il s’agira aussi d’acquérir des outils de connaissance de soi dans sa relation aux lieux par le corps.

Livrables

Propositions de projets sous la forme d’expériences sensibles

Mots-clés

Expérience sensorielle / Aménagement / Transport en commun / Mobilité urbaine / Emotions

Responsables pédagogiques

Xavier FOUQUET (ensa), Céline LEGRAND (Audencia), Florence GUILLOTEL (Audencia), Julien PIERRE (Audencia), Jérôme SAUTAREL (ensa)